Construisez votre base de client une bouchée à la fois

Je dois vous dire quelque chose qui semblera très élémentaire : si vous n’avez pas de clients, vous n’avez pas d’entreprise.

« Sans blague ! » vous pensez, non ?

Restez avec moi.

Les nouveaux entrepreneurs surestiment souvent leur part de marché potentielle. Est-ce que cela sonne comme vous ? Voyez-vous aussi votre idée aussi géniale que vous ne pouvez pas supporter de laisser quelqu’un dans l’ombre ? Grosse erreur. En allant après tout le monde, vous n’allez pas être attrayant à personne.

Même si votre produit est courant, vous devez commencer avec un utilisateur spécifique. Le Lean Canvas est un excellent outil pour trouver vos clients idéals, ce dont nous aborderons plus en détail dans notre prochaine publication sur le blogue.

Pour l’instant, rappelez-vous : si vous ne trouvez pas les gens qui payeront pour votre produit, vous n’avez pas d’entreprise. Vous avez un projet personnel, mon ami. J’espère que c’est satisfaisant, parce que cette lueur chaude est la seule récupération que vous allez obtenir.

Sévère, mais vrai.

C’est comme ce vieux dicton, comment mangez-vous un éléphant ? Vous connaissez la réponse, n’est-ce pas ? Une bouchée à la fois. Je sais, ce n’est pas une belle image mentale. Mais c’est comme ça en affaires. Je sais que vos objectifs sont très élevés, et c’est bon. Ne perdez pas cela. Vous devez cependant prendre votre compréhension de vos clients et revenir sur terre. Parce que si vous essayez de prendre une trop grosse bouchée de l’éléphant (c’est-à-dire votre marché), vous n’allez jamais atteindre votre objectif de ventes régulières.

J’ai été dans cette position moi même. Quand j’ai commencé le Défi Entrepreneurship Jeunesse, je voulais qu’il soit épique. J’ai eu des visions superbes que tous les élèves dans toutes les écoles du Nouveau-Brunswick étaient impliqués dans le programme. Mes objectifs étaient ridiculement importants, d’autant plus que nous commencions le programme à partir de rien. Six ans plus tard, nous n’avons pas tous les étudiants impliqués dans la province, et je comprends que nous le ferons jamais. Et c’est correct. Je sais maintenant que nos « clients » sont des jeunes créatifs et innovateurs, qui sont des leadeurs qui veulent créer des changements dans leurs communautés.

Pour le DEJ, la première bouchée a été obtenir quelques étudiants, et non pas tous les étudiants. À partir de ce groupe initial, un régime régulier de bouchées gérables s’est transformé en quelque chose d’éléphantine : un mouvement d’entrepreneuriat chez les jeunes au Nouveau Brunswick qui comprend des centaines d’étudiants commençant des dizaines d’entreprises réussies.

Dans notre prochaine publication, nous analyserons certaines façons d’identifier les segments de clientèle et d’être hyper-spécifiques à propos du genre de personnes qui forme votre clientèle. Je vais vous donner quelques conseils sur la façon de créer un profil raffiné des être humains complexes qui peuvent être prêts à se séparer de leur argent durement gagné pour acheter ce que vous vendez.

Lorsque vous aurez fini, vous connaitrez vos clients si bien que vous les reconnaîtrez dans la rue. Pour que votre entreprise fonctionne, vous devez entrer dans leurs têtes, leurs cœurs et leurs esprits. Vous devez savoir où ils trainent, dans le monde réel et en ligne, et qu'ils suivent. Vous devez connaître leur langage, leurs aspirations, leurs peurs.

Pendant ce temps, quel est votre éléphant? Et quelle est la première bouchée que vous allez prendre?

À bientôt,

Sarah

FrançaisSarah Short