Unicornes mystiques: Trouver les bon clients

Pour de nombreux entrepreneurs émergents, les clients sont comme des licornes : vous en connaissez un si vous l’avez vu, mais ils sont encore des créatures fantastiques.

Il est temps de ramener votre imagination vers la réalité.

Il est temps de sortir et de trouver la tribu.

Mais comment ? Et où ?

À ce jour, vous avez déjà beaucoup de commentaires de vos recherches de marché. Vous avez demandé aux gens leurs opinions sur vos idées, à partir des détails sur les produits jusqu’aux prix, avec l’espoir qu’ils ne pensent pas que vous êtes fou.

Il est temps de construire sur cela, d’entrer dans les mauvaises herbes de l’identification du client, ce qui guideront tout, du pivotement des produits au marketing… et vers votre bonheur futur. Je plaisante avec cette dernière partie (peut-être). Mais savoir qui sont vos clients est crucial pour atteindre votre réussite commerciale.

C’est maintenant que vous quittez votre bunker et vous vous aventurez. Rappelez-vous : vous essayez de créer quelque chose de répétable et évolutif. Cela nécessite des clients, des personnes qui apprécient ce que vous vendez.

Quelle valeur créer-vous pour eux ?

Sérieusement, allez leur demander !

Voici quelques conseils pour vous aider à comprendre qui se soucie réellement de votre proposition de valeur unique et pourquoi :

Lancez un gros filet. Vous souhaitez recevoir des commentaires de 200 clients potentiels ? Parlez à 2000 personnes. Pensez au-delà des catégories de clients évidentes et rejoignez les utilisateurs aussi. Vous ne savez pas la différence ? Les parents achètent des jouets, mais les enfants les utilisent.

Allez face à face. Enfants de l’Âge de l’Internet, écoutez : vous pouvez aborder des personnes vivantes dans leurs habitats naturels (cafés, écoles, parcs) et leur demander ce qu’ils pensent de votre idée. En fait, les gens ADORENT qu’on leur demande de partager leurs opinions.

Prenez le téléphone. Pas aussi vieux-jeu que parler en personne, mais proche. Et presque aussi efficace.

Consultez des experts. Parlez à d’autres propriétaires d’entreprises, de leadeurs de l’industrie et d’autres qui connaissent plus que vous sur votre secteur. Écoutez.

Prenez avantage de la pensée du groupe : Créer un groupe de discussion. La discussion en groupe peut générer des idées que les techniques individuelles ne provoquent pas.

Faites des enquêtes : Les enquêtes ne sont pas chères (gratuites !) et faciles à entreprendre. Assurez-vous simplement qu’elles sont bien adaptées à votre idée d’entreprise, et ne comptez pas exclusivement sur elles.

Sollicitez votre réseau. Vos amis et votre famille sont biaisées, c’est sûr, mais ils vous connaissent. Acceptez leurs idées.

Les 5 Pourquoi : Demandez pourquoi, puis réessayez. Et encore. Et encore. Et… encore une fois. Eric Ries, auteur de ‘Lean Startup’ dit que cette technique creuse en profondeur, en se basant sur des réponses superficielles.

Emplacement, emplacement, emplacement : Où et comment allez-vous vendre vos marchandises ? En ligne ? Vous avez une vitrine ?  Ensuite, recherchez des clients potentiels là-bas et explorez la région.

Faites semblant. Certaines idées d’affaires peuvent être testées. Vous avez un produit qui peut être commandé en ligne ? Créer une page de d’accueil et voyez si quelqu’un prend votre appât. Sinon, c’est de retour à la case zéro.

Recueillez des données : Bonne nouvelle, l’ère du Big Data signifie qu’il y a beaucoup d’informations sur vos clients et leurs habitudes. Ne négligez pas l’analyse de données pour découvrir les besoins des clients.

Soyez créatifs : C’est un bon moment pour être différent. La sensibilisation innovante est un bon moyen de tester vos hypothèses et peut être même vous amener certains clients fidèles.

Écoutez. Accordez toutes les fibres de votre être à ce qu’on vous dit. N’entendez pas seulement ce que vous voulez entendre.

Vos clients sont là. Comment allez-vous les trouver ?

Sarah Short