IL EST TEMPS QUE NOUS CÉLÉBRONS LES JEUNES ENTREPRENEURS

Il n'y a rien de nouveau dans le monde de l’entrepreneurship jeunesse.

Depuis bien longtemps les jeunes trouvent des moyens de faire des échanges de valeur; que ce soit installer des kiosques pour vendre de la limonade et ou faire  un échange de cartes de hockey, il n’y a définitivement pas de manque de créativité.

Je me souviens d'un garçon de mon école, à la fin des années 1990, qui était bien connu pour son entreprise secrète. Le problème qu'il avait identifié? Notre école n'avait pas de machine distributrice. Cependant l’ensemble des élèves avait vraiment envie de boire de la boisson gazeuse. Ce jeune de douze ans s'est donc rendu compte que les envies de ses camarades étaient son opportunité. Sa solution? Il a convaincu sa mère de le conduire à l'épicerie chaque semaine où il achetait de la boisson gazeuse au prix de 0.50 $ par cannette. Puis, tous les jours, il arrivait à l'école avec un sac à dos rempli de boissons gazeuses et vendait sa marchandise pour 1,00 $ par cannette, empochant ainsi le balisage. À l'heure du dîner, les élèves (et quelques enseignants sympas) se rendaient discrètement à Tom dans le coin de la cafétéria pour s’approvisionner d’une cannette de boisson gazeuse “No Name” plutôt qu’aller à la cafétéria de l'école qui offrait seulement du lait ou du jus.

Finalement, Tom s’est fait prendre et s’est fait immédiatement ordonné de cesser l'opération. À cette époque, il n'y avait malheureusement pas de place pour canaliser son esprit entrepreneurial, de sorte que la seule chose que lui avait valu son côté solveur de problème et innovateur était une menace de suspension.

La question des jeunes

Des études révélant que nous sommes les plus créatifs lors de notre jeunesse continuent à apparaître partout. Dans un article récent intitulé “10 Different Ways To Encourage Youth Entrepreneurship” (“10 manières différentes d’encourager l’entrepreneurship chez les jeunes” - article disponible en anglais seulement), Forbes a partagé “The Paper Clip Study” (“L’étude du trombone”):

L'étude trombone est basée sur 1 500 élèves: commençant par la maternelle, les suivant à l'école primaire, et jusqu’au secondaire. Au fur et à mesure que les élèves gravissaient les échelons, les auteurs posaient la question suivante: “Vous pouvez penser à combien d’usages pour un trombone?” Lorsque les auteurs ont proposé la question aux jeunes de la maternelle, 98% des élèves ont obtenus un niveau “génie”. À l'âge de 10 ans, seulement 32% du même groupe avait un score aussi élevé, et à l'âge de 15 ans, seulement 10% demeurait à ce même niveau “génie”.

On ne peut nier que l'âge est un facteur dans la façon dont nous tirons partie de notre créativité. Cela dit, la raison est moins un facteur biologique, mais plutôt un facteur sociologique. Dans la recherche de Brene Brown sur la honte et la créativité (article disponible en anglais seulement), elle rapporte:

“J'ai découvert que 85% des hommes et des femmes que j'ai interviewés se souvenaient d'un événement à l'école tellement honteux et marquant qu'ils ont changé la manière de se percevoir pour le reste de leur vie ... pour cinquante pourcent de ce 85%, donc pour la moitié de ces gens : ces cicatrices de honte qui ont tant marqués étaient directement lié à leur créativité. Alors, cinquante pour cent de ces gens ont des “cicatrices d'art” ... ont des cicatrices de créativité. "

La créativité est une condition préalable à l'innovation.

Téléphones intelligents? Netflix? Rideshare? Voitures autonomes? Réalité Virtuelle?

Toute innovation est née de la créativité. Alors que nous cherchons à résoudre des problèmes dans nos communautés, notre pays et à travers notre planète, il est impératif que nous travaillions à s'étirer et à grandir de manière créative pour trouver les meilleures solutions possibles. Nous suggérons donc qu'il est temps pour que les adultes écoutent et apprennent des jeunes de nos communautés qui sont tout simplement meilleurs à stimuler leur créativité que nous.

La question de l’entrepreneurship

En tant que système, l'entrepreneurship favorise des valeurs qui sont réellement bénéfiques pour les jeunes (et pour les adultes, d'ailleurs). La communauté entrepreneuriale peut être un endroit compréhensif et tolérant pour ceux qui ont le courage de s'y aventurer.

CONFIANCE

La confiance et l'estime de soi sont enracinées dans le concept d'être capable de gagner et de réussir. Lorsque nous avons le courage de poursuivre l'esprit entrepreneurial, que ce soit en tant qu'enfants ou en tant qu'adultes, nous nous engageons essentiellement à l'idée que nous sommes capables de réussite. Être capable de réussite est très important selon kidshealth.org:

Quand les enfants rivalisent - gagnent ou perdent - ils voient que leur propre travail acharné et leur pratique peuvent faire la différence. Gagner un prix contribue à l'estime de soi seulement quand un enfant sait qu'il ou elle l'a gagné.

L'estime de soi est le résultat d'expériences qui aident un enfant à se sentir capable, efficace et accepté.

  • Lorsque les enfants apprennent à faire des choses pour eux-mêmes et se sentent fiers de ce qu'ils peuvent faire, ils se sentent capables.
  • Les enfants se sentent efficaces quand ils voient que les bonnes choses viennent des efforts comme essayer dur, se rapprocher d'un but ou faire du progrès.

RÉSILIENCE

Il serait difficile de trouver une communauté plus solidaire face à l'échec que la communauté entrepreneuriale. Parmi les citations les plus souvent diffusées on retrouve des classiques comme: "Échouer dur et échouer rapidement", "Le succès consiste d’aller de l'échec à l'échec sans perdre d'enthousiasme" ou l'essentiel "Je gagne ou j'apprends". Ce sentiment est presque universellement perpétué créant une culture de résilience face au défi et un désir de se lever et de réessayer quand nous échouons.

La question des jeunes entrepreneurs

Des jeunes comme Tom - ceux qui vendent de des boissons gazeuses à partir de leur sac à dos, ou qui fabriquent du “slime”  et en font la vente au marché, ou qui se produisent sur leur chaîne Youtube; ceux qui ont le courage, la créativité et l'initiative de résoudre des problèmes et d’échanger des ressources - peuvent nous apprendre une chose ou deux sur la résolution des grands problèmes auxquels nous sommes confrontés. En appréciant et en célébrant la créativité, la bravoure et l'ingéniosité que les jeunes entrepreneurs contribuent, nous pourrions même apprendre à faire du monde un encore meilleur endroit où vivre!

Prêt à célébrer des entrepreneurs extraordinaires? Rejoignez-nous le 3 mai 2018 lors du Gala entrepreneurship jeunesse qui se tiendra au Delta Beauséjour à Moncton pour entendre les pitch de jeunes entrepreneurs exceptionnels, tout en célébrant la résilience, la confiance et la créativité qu’ils nous apportent. Les billets peuvent être achetés ici.